•  

     

    A Yatsugatake, après notre randonnée du deuxième jour, nous méritions bien un bon moment de détente au ryokan. Le ryokan est une auberge traditionnelle japonaise.

    Comme dans beaucoup de ryokan, il y a un onsen, mais dans celui-ci, il y avait plusieurs onsen.

    Ce sont des bains chauds dont l'eau provient de volcans : Eau très chaude et agréable.

    Au Japon on aime aller au onsen. Au départ je ne comprenais pas bien le principe du onsen. Ouais OK on va aux bains, et alors ?

    Maintenant je sais à quoi ça sert exactement !

    En France, on peut prendre des vacances assez longues, enfin je suppose que tout dépend de la profession des personnes.

    Ici les vacances sont extrêmement courtes, alors aller passer deux semaines à la montagne, à la mer ou ailleurs, c'est impossible. 

    Pour te relaxer, faut trouver aut'chose !!! 

    Et bien au onsen, on se détend. Même si c'est sur un court week-end, ça permet de se requinquer ! Si vous partiez en thalasso un week-end, même si c'est court, ça vous requinquerait aussi je pense ! Enfin au onsen, il n'y a pas de massages mais juste le bain.

     

    On se repose !

     

    Dans ce ryokan, il y a des chambres avec onsen privé, mais bon les chambres coutent chères.

    En plus, il y avait un grand onsen pour tous comportant un bain intérieur plus deux bains extérieurs dont les températures étaient différentes. Pour apprécier un onsen en hiver c'est possible. Même s'il fait très froid, l'eau du bain tourne autour des 40 degrés donc on ne ressent pas le froid ! C'est très agréable...j'adore !

     

    Enfin je vous rassure, les onsen, lorsqu'ils sont publics sont séparés pour les hommes et pour les femmes. 

     

    Ce onsen ci-dessous, on pouvait s'inscrire pour pouvoir en profiter en couple pendant environ 30 minutes. Nous avons profité de ce onsen en plus des grands onsen prévus pour tous.

     

    On se repose !

     

    Maintenant, lorsque je vais au onsen, je me détends et je comprends que le mot détente peut avoir différentes formes !

     

    Voici l'interieur du ryokan.

    On se repose !

     

    Le dîner...

     

    On se repose !

     

    Le petit déjeuner ...

     

    On se repose !

     

     

    ...Entre les moments de détente dans les différents bains. 

     

     


    25 commentaires
  •  

    新年明けまして、おめでとうございます!

     

    Je vous souhaite une très bonne année ! Qu'elle vous apporte la santé, le bonheur, la joie !

     

    Cette année, c'est l'année du Bélier ! Voilà vous recevez ma  newsletter 8 heures avant en France, c'est normal, je suis en avance sur vous de 8 heures !

     

    Bonne année ! 新年 明けまして おめでとう 御座います !

     

     

     

     


    35 commentaires
  •  

    Après la randonnée à Yatsugatake, nous sommes donc redescendus pour déjeuner et apprécier les nouilles sobas, faites à partir de farine de blé noir. J'adore particulièrement les nouilles sobas froides. Nous étions en octobre.

    Voici donc le restaurant : les nouilles sont préparées sur place. Là, la pâte est étalée avant d'être découpée.

     

    Et deux étages de nouilles sobas, rien que pour moi ! 

    A déguster avec du wasabi, des petits oignons et de la sauce tsuyu. 

     

     

    Puis nous faisons une promenade aux abords du ryokan où nous passerons la nuit.

     

     

     

     

     


    27 commentaires
  •  

    Bonjour ! 

     

     Ce soir pour le dîner, rien de mieux qu'une petite recette sans viande.

    Voici les divers ingrédients nécéssaires à cette recette simple et savoureuse.

    Tout d'abord, il faut des pommes de terre sato-imo, que l'on appelle en France Taro ou colocase.

    Ca ressemble à ça :

     

    Manger du tofu

     

    Ensuite il faut du gobô, appelé bardane en France et de la carotte :

     

    Manger du tofu

     

    Enfin il faut du tofu frit. Si vous ne trouvez pas de tofu frit dans les magasins asiatiques, vous pouvez les faire frire vous-meme ?

    Manger du tofu

     

    Pour 4 personnes, il faut :

     

    Sato-imo (taro ou colocase) : 8 petites pattates

    bardanne ou gobo : 1/2

    Carotte : 1 

    Tofu frit : un morceau de 300 g environ

     

    et

     

    sucre : 1 cuillère à soupe

    dashi : 1 cuillère à café 

    eau : 250 ml

    sauce soja japonaise : 2 cuillères à soupe

    mirin : 1 cuillère à soupe.

    Je pense que vous pouvez trouver le dashi et le mirin dans les magasins asiatiques.

     

    Couper les légumes et les faire cuire à la vapeur si possible, ou les faire bouillir.

     

    Manger du tofu

     

    Dans une casserole, faire bouillir pendant 3 minutes le tofu frit coupé en cubes dans de l'eau bouillante, afin de retirer un maximum de gras.

     

    Dans une autre casserole, mettre l'eau, le sucre, la sauce soja, le mirin et le dashi. Mélanger et chauffer.

    Puis y ajouter les légumes et le tofu frit, couvrir et faire mijoter à feu doux pendant 20 minutes. Surveiller la cuisson.

     

    Manger du tofu

     

    C'est délicieux !  On sent le goût de chacun des aliments et le tofu remplace très bien la viande !

     

    Manger du tofu

     

     

    La question que je me pose : trouve-t-on de la bardane et du colocase en France ?

     

    PS :

     

    Pour faire du dashi soi-même :

     

    On trouve du dashi en France dans les magasins asiatiques. Il est vendu en granules. C'est très pratique d'utilisation. Ici il existe deux sortes de dashi.

    Du dashi fait à partir de l'algue appelée kombu et de bonite sechée et...

    du dashi fait à partir de kombu uniquement, et donc sans protéines animales. 

    Sinon on peut se faire soi-même son dashi sans protéines animales : dans un litre d'eau froide, mettre de l'algue kombu et laisser infuser pendant environ 30 minutes. Ensuite, mettre à ébullition. Après 10 minutes, éteindre et retirer le kombu. Vous pouvez dès lors utiliser ce dashi liquide pour différentes recettes dont la base est le dashi.

    Donc pour cette recette, si vous faites vous-même votre dashi, sur les un litre, vous prélèverez 250 ml pour faire mijoter les aliments, tout simplement. Vous n'aurez donc pas besoin de rajouter une cuillère à café de dashi en poudre.

     

     

     

     


    13 commentaires
  •  

    C'était au petit matin du deuxième jour à Yatsugatake, au mois d'octobre dernier.

     Un peu de brume sur le lac. 

    yatsugatake deuxieme jour

       

     Balade matinale avec petite halte vers 10h00.

     

    yatsugatake deuxieme jour

     

    Comme le matin au petit déjeuner, je n'y avais pas eu droit (le gîte proposait du thé japonais), là j'ai pris le temps de boire un café au lait !

     

    yatsugatake deuxieme jour

     

    Pendant la randonnée.  

    yatsugatake deuxieme jour

     

    Lorsqu'on est redescendus par le téléphérique, j'ai pu voir le volcan Ontake qui continuait de cracher des vapeurs. Ce volcan a fait beaucoup de victimes ce dernier automne. Bien-sûr, j'en étais loin et j'ai zoomé pour obtenir cette photo depuis le téléphérique en marche, donc la photo n'est pas nette.

    yatsugatake deuxieme jour

     


    39 commentaires