• Yaoya Oshichi

     

    Yaoya Oshichi (prononcer Oshitchi) est née en 1667 et est morte exécutée à l'âge de 16 ans en 1683.

     

    yaoya oshichi

     

    Oshichi dont le nom de famille Yaoya signifie  littéralement "marchand de fruits et légumes" vivait à Edo (aujourd'hui Tokyo), dans le quartier de Hongô.

    A son époque, les maisons étaient construites en bois et il n'était pas rare que des incendies se déclarent.

    Un jour, il y a eu un grand incendie dans la ville et la population qui avait perdu sa maison s'était réfugiée dans les temples. La famille Yaoya s'est réfugiée au temple Enjo-ji, le temps de faire reconstruire sa maison.

    Là, la jeune Oshichi rencontre un jeune homme qui travaille au temple et qui s'appelle Ikuta Shonosuke et ensemble, ils s'amusent pour passer le temps.  Oishichi s'éprend du jeune homme.

    Malheureusement, chaque chose ayant une fin, la maison de sa famille reconstruite, il faut quitter le temple.

    La jeune Oshichi souhaite revoir le jeune homme, aussi il lui vient l'idée d'allumer un feu afin que sa famille retourne se réfugier au temple. Ainsi elle pourra retrouver le jeune homme qu'elle aime et s'enfuir ensuite avec lui.

     

    Elle déclenche donc un incendie et tente de se sauver, mais est rattrapée par la population puis arrêtée.

    La jeune fille doit donc être jugée pour ces faits très graves. 

    A l'époque, une personne jugée pour acte d'incendie était exécutée sur un bûcher.

    Le juge connaît son âge mais l'ayant prise en pitié, essaya de la sauver en lui demandant si elle avait bien quinze ans car cette sentance de mort s'appliquait à partir de l'âge de 16 ans et les jeunes de moins de seize ans pouvaient obtenir une grâce.

    La jeune fille honnête, lui répond qu'elle a 16 ans. Comme on ne tenait pas de registres à cette époque, il aurait pu être facile pour la jeune fille de se déclarer plus jeune, le juge aurait validé sa déclaration.

    Le Juge insiste et lui redemande si elle n'a pas 15 ans. Oshichi ne comprend pas la perche qu'il lui tend et répond à nouveau qu'elle a seize ans, ne laissant pas d'autre choix au juge de déclarer la sentence de mort.

    La jeune fille a donc été condamnée sur le bûcher.

    Son histoire a plus tard été connue sous forme de romans, pièces de théatres etc...

     

    Voici sa tombe.

    yaoya oshichi

     

     

    yaoya oshichi

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 15:08

    Quelle triste histoire, mais intéressante. Bisous

    2
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 15:31

    Bonjour le Fare Bleu. Oui c'est une bien triste histoire. Elle m'a beaucoup touchée. Bisous

    3
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 15:45

    faut-il en retenir que l'honnêteté ne paie pas ?????? Bien étrange morale

    4
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 15:48

    Bonjour Valbidouille... il n'y a pas de morale a cette histoire car elle est veridique. Mais ensuite, tu retiendras ce que tu en voudras bien ! 

    5
    florele17
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 16:30

    quel triste histoire et tout ça pour un garçon...a ces hommes ! bises Michaela a bientot .

    6
    cemavi
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 17:07

    quelle tristesse !


    très belle histoire, merci de l'avoir partagée avec nous

    7
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 17:15

    Etrange comportement de cette jeune fille...

    Elle n'a pas donné senti que préserver sa vie pouvait être plus important que de dire la vérité. 

    Je retiens la mansuétude du juge, tout de même. Il a fait ce qu'il a pu...

    C'est fou ce que cette histoire vieille de plusieurs siècles peut encore nous parler.

    Il y a quelque chose d'intemporel en l'humain.

    Tu nous fais bien réfléchir aujourd'hui Michaela  !

    Bisous tout doux.

    Michèle

     

    8
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 17:28

    triste histoire mais on ne dit pas combien de famille se sont trouvées à la rue à cause d'elle, si elle ne méritait pas le bûcher elle devait être punie tout de même. je ne sais pas pourquoi on la représente aussi laide sur la photo. Bisous, comment vas tu? 

    9
    Mo
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 17:30

    Ah l'Amour ................

    Bises        

    10
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 17:40

    Bonjour,


    Cette montagne ressemble aux volcans d'Auvergne, un véritable sosie montagneux. Où se trouve-t-il précisément?


     


    Georg

    11
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 17:44

    Coucou Michaela,
    J'espère que tu vas bien.
    Merci pour ce partage toujours très dépaysant.
    Bisous et bonne soirée

    12
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 17:46

    Bonjour Michaela

    Je n'ai rien compris à ce qu'ils disaient dans la vidéo mais j'ai pensé qu'ils avaient tourné un film peut être avec cette histoire. Et le vêtement qui se trouve en exposition, c'est peut être le sien.

    C'est triste, mais quelle idée de mettre le feu ! l'amour fait vraiment faire n'importe quoi.

    La jeune fille de la vidéo est très belle.
    Bisous et bonne journée

    13
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 17:50
    Quelle triste histoire!!!!!!!!!!!!!!!!Bisous Noêlla
    14
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 17:56

    Merci pour ce beau partage bisous

    15
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 18:05

    Oui c'est une triste histoire, mais les temps on changé, enfin je pense, aujourd'hui elle pourrait peut-être se marier avec ce jeune homme !!!

    16
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 18:27
    josy15
    Non rien compris sur la vidéo, mais acec ton explications,jesuisl'histoire, bise
    17
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 18:40

    Pas très gaie, dis donc cette histoire, à ne pas lire avant d'aller se coucher     bonne soirée quand même !

    18
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 18:42

    quelle histoire ! Et tout ça par amour ! C'était une atroce sanction!

    On continue à bien entretenir sa tombe

    bisous

    19
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 20:24

    Pas gaie....L'honnêteté ne paie pas toujours...Dommage lol

    Bisous

    20
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 21:15

    c'est trop triste !!!

    bizzzzzzzzz

    21
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 22:46

    Bonjour Michaela,

    Contente de te lire   et bon rétablissement,

    Une histoire d'amour et vraie qui se termine malheureusement mal...


    Dommage !

    Bzou***

    Andrée

    22
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 23:20

    oui c'est bien triste dis donc; à bientot; bisous

    23
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 07:01

    Une histoire très triste et une tombe très belle. Bizz

    24
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 08:50

    Bonjour Michaela,

    On apprend des choses sur ton blog ...

    Le tout avec beauté, j'aime beaucoup le dragon, aurais-tu une photo de lui vue de face?

    Bises et bonne journée du bout du monde...

    25
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 10:10

    Bonjour Uzuki, en effet je suis d'accord avec toi. Bisous et bonne journee !

    26
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 10:12

    Bonjour Giselle, apparement le feu aurait vite et eteint donc plus de peur que de mal. Mais a l'epoque, la vie etant dure, les lois aussi l'etaient.  Tiens on n'a pas la meme perception de cette representation. Moi je lui trouve beaucoup de charme ! lol Bisous... je vais mieux merci !

    27
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 10:28

    Bonjour Georg, cette montagne c'est le volcan Asama, qui se trouve dans la prefecture de Gunma au Japon. C'est vrai qu'on se croirait en Auvergne ! Merci de votre passage sur mon blog. Bonne journee.

    28
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 12:01

    Une histoire qui finit mal.....mais qui n'en est pas moins belle.

    j'aime bien la vidéo, même si je ne comprend pas (à part quelques mots)

    j'aime bien la "musique" de la langue japonaise

    bonne soirée

    29
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 14:02

    Bonjour Pastyme, je dois dire que j'ai ete surprise de voir que beaucoup parmi vous ont quand meme regarde la video... Tu as un peu appris le japonais ? Bonne journee chez toi ! 

    30
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 14:11

    Bonjour Alain, je ne suis pas sure mais je vais regarder si je trouve un dragon de face ! Bonne journee !

    31
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 21:23

    j'ai aussi regardé la vidéo, je retrouve dans cette histoire des choses dont j'ai "entendu parler" dans des romans. les incendiaires, mais aussi les différents obis dans un autre registre. bon, tout va très vite, mais je commence à reconnaître plus vite les hiraganas et j'ai reconnu les "sore wa" et autres "anata"...lol, ah je ne suis pas peu fière, hihi! sans rire, c'est bien intéressant d'entendre parler des Japonais. merci!

    32
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 22:44
    Quelle triste histoire.....
    Sympa de partager cette culture avec nous, je me régale de lire tes articles !
    Bisou
    33
    Vendredi 24 Janvier 2014 à 00:16
    49mouty

    bien triste histoire !!!! peux présente sur les blogs en ce moment , mon ordi a tété chez le médecin pour ordi alors très en retard pour répondre

    bises

    mouty

    34
    Vendredi 24 Janvier 2014 à 04:47

    Bonjour Michaela. Je te remercie énormément pour ce que tu nous fais partager !

    Bonne journée. Bises.

    Michèle J.

    35
    Samedi 25 Janvier 2014 à 19:45

    merci pour cette belle photo et cette histoire bien triste. bisous

    36
    Mardi 28 Janvier 2014 à 12:25
    myricoud

    quelle triste histoire, merci pour tes partages gros bisous et bonne journée

    37
    Mardi 28 Janvier 2014 à 12:43

    Bonjour, touchante histoire.  ah les feux de l'amour, ça ne rend pas forcément très malin... 

    38
    Mardi 28 Janvier 2014 à 15:17

    Je réponds à ta question ici, ce matin j'avais -9°, mais là j'étais sur ma terrasse au soleil et j'avais 25°, mais quand le soleil ce cache, c'est de nouveau très froid.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :